À Propos

Cultivant son goût de l’aventure, Frédéric Chiffoleau participe à des projets musicaux aux styles les plus divers, jouant avec les artistes majeurs de la création actuelle issus des musiques improvisées, de la danse, ou de la scène pop/rock actuelle.

Il est membre du groupe Old and New Songs, du quartet Panacea de Tam De Villiers, du groupe Francis et ses Peintres, du trio YellowStones d’Yvan Robilliard, du quartet Hoarse, de La boîte magique de Francis Bebey, ainsi que du projet Praxis de Laurent Stoutzer. Il est aussi l’un des piliers depuis 2006 des orchestres de Bruno Régnier (À suivre… X-Tet et Ciné X-Tet).

Frédéric Chiffoleau a été membre de 2003 à 2012 du fameux Jus de Bocse de Médéric Collignon, lauréat à trois reprises des Victoires du Jazz, des Django d’Or du spectacle vivant, et du prix de l’Académie Charles Cros.
Tout au long de l’année 2010, avec le chanteur Katerine et le groupe Francis et ses Peintres il participe au projet 52 Reprises dans l’Espace, visant à établir une certaine anthologie de la chanson française.

Fred Chiffoleau
Fred Chiffoleau

Il a participé au projet The Organ King, du chanteur FM, en étant le seul musicien « humain »au sein d’un orchestre composé d’automates.

 

S’intéressant aux musiques du monde, Frédéric Chiffoleau a été amené à travailler avec la chanteuse coréenne Cho Joo-Seon et la joueuse de Geomungo E’ Jeoung-Ju,  le joueur de Oud marocain Driss El Maloumi, les chanteuses japonaises Maïa Barouh et Emiko Ota, le trio jordanien des frères Khoury, le chanteur congolais Ballou Canta, les musiciens camerounais Patrick Bebey et Ze Jam Afane, le joueur de kawal bulgare Krassen Lutzkanov…

 

Frédéric a enseigné le Jazz au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes entre 2004 et 2006. Il reste actif pédagogiquement en animant des master class ou en intervenant dans des stages de musiques improvisées.

Très apprécié pour sa solidité rythmique, son timbre précis et chaleureux, il a collaboré avec Julien Lourau, Michel Portal, Louis Sclavis, l’Orchestre National de Jazz, Bojan Z, la Compagnie Christian et François Ben Aïm, Alain Jean-Marie, Sara Lazarus, David Linx, Claude Barthelemy, Marc Ducret, Émile Parisien, Thomas de Pourquery, Anna Karina, les frères Khoury,  Ray Lema, Norma Winstone, …

Tam De Villiers Quartet

Depuis près d’une dizaine d’années, le quartet du guitariste d’origine britannique Tam de Villiers cherche l’authenticité en musique, l’originalité dans la composition et la complicité vraie au sein de ses groupes. Loin d’imiter le passé ou le présent, et toujours en déjouant adroitement les tendances éphémères, le compositeur se donne ici pour but d’explorer sa perception subjective de l’expérience humaine au défi des époques et des styles.

Résolument personnelle, sa musique surprend, voire éblouit l’auditeur par son art de marier les influences de manière parfaitement homogène, jusqu’à trouver sa propre « voix. » Telle pièce qui s’amorce sous le signe du jazz pourra ainsi se muer en fantaisie baroque très contrapuntique avant de virer au rock progressif le plus abrasif et de frôler des accents rockabilly pour céder enfin à l’envoûtement d’un leitmotiv minimaliste. Continuer la lecture de « Tam De Villiers Quartet »

Hoarse

Hoarse
Hoarse

Après avoir croisé le fer dans de multiples contextes – duo, trio (Un)Sung, Frasques Orchestra – le tandem Pierre-Yves Merel /  Guillaume Hazebrouck présente un nouveau quartet tremplin de leurs nouvelles expérimentations. Ils s’entourent de deux musiciens très prisés de la scène actuelle, le bassiste Fred Chiffoleau et le batteur Arnaud Lechantre pour développer un son de groupe semi amplifié au croisement de l’électrique et de l’acoustique. Usuellement associée à des contextes de musiques pop ou funk, l’association du clavier fender rhodes, ou wurlitzer, et de la basse électrique se trouve ici détournée au service d’une musique ouverte où la faculté d’improvisation de chaque musicien est sollicitée à tous les instants.

Continuer la lecture de « Hoarse »

Yvan Robilliard « YellowsTone »

Yvan Robilliard
Yvan Robilliard

Déjà reconnu comme l’un des « 125 talents pour demain » par le magazine Jazzman en 2005, Yvan Robilliard crée son nouveau projet YellowsTone avec le contrebassiste Frédéric Chiffoleau et le batteur Eric Echampard.

Cette rythmique inédite qui allie finesse et chaleur dans le son, reste coloriste et d’une grande précision lorsqu’il s’agît de jouer un groove.