Tam De Villiers Quartet

Depuis près d’une dizaine d’années, le quartet du guitariste d’origine britannique Tam de Villiers cherche l’authenticité en musique, l’originalité dans la composition et la complicité vraie au sein de ses groupes. Loin d’imiter le passé ou le présent, et toujours en déjouant adroitement les tendances éphémères, le compositeur se donne ici pour but d’explorer sa perception subjective de l’expérience humaine au défi des époques et des styles.

Résolument personnelle, sa musique surprend, voire éblouit l’auditeur par son art de marier les influences de manière parfaitement homogène, jusqu’à trouver sa propre « voix. » Telle pièce qui s’amorce sous le signe du jazz pourra ainsi se muer en fantaisie baroque très contrapuntique avant de virer au rock progressif le plus abrasif et de frôler des accents rockabilly pour céder enfin à l’envoûtement d’un leitmotiv minimaliste. Et pourtant, ce qu’on pourrait au premier abord prendre pour de l’éclectisme repose sur un équilibre rigoureux ; vecteur de cohérence, celui-ci confère un certain classicisme aux parties écrites comme aux passages improvisés.
Tam de Villiers continue à développer ses affinités musicales en entretenant des relations de travail soutenues avec ses comparses habituels, qui comptent parmi les meilleurs musiciens de la nouvelle scène française (Karl Jannuska, batterie ; David Prez, saxophone ténor ; Frédéric Chiffoleau, contrebasse). Ensemble ils ont enregistré en juin leur dernier album en date, « Panacea », suite logique d’« Alba Lux » (2008) et de « Motion Unfolding » (2011), tous deux ayant remporté un vif succès critique.
À propos de ce dernier disque, auquel participait David Linx, chanteur aux multiples récompenses, le magazine Jazz Thing a parlé d’« éblouissante et acrobatique poésie mentale ». Avec « Panacea », Tam de Villiers pousse encore plus loin l’écriture poétique et, cette fois, invite le chanteur hongrois Gábor Winand, dont la voix de baryton, la virtuosité et l’art de l’improvisation scattée teintent d’un lyrisme exceptionnel quatre morceaux de l’album.

Tam de Villiers – guitar
David Prez – tenor saxophone
Frederic Chiffoleau – electric & double bass
Karl Jannuska – drums
Gabor Winand – voice (3, 4, 7, 10)

Recorded at Studio Musique a Bord, Vannes, France, June 2014
Edited, Mixed & Mastered by Tyler McDiarmid
Produced by Tam de Villiers
Executive Producer – Michael Janisch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *